27/02/2009

Communiqués du Comité fédéral du Centre du Parti Communiste du 26 février 2009

Défendre le droit de grève

Le recours systématique aux forces de l'ordre et à la justice par les employeurs pour briser les piquets de grève, à l'instar de Carrefour lors de la dernière grève dans ses succursales, constitue une atteinte inacceptable au droit de grève.


L'argument du "droit au travail" qui est invoqué par les patrons est une fumisterie quand on connaît la manière dont la plupart d'entre eux considèrent l'emploi, les conditions de travail, le statut du personnel, les salaires...

Le Comité fédéral du Centre du Parti Communiste exprime sa totale solidarité avec les organisations syndicales qui ont entamé une action en justice pour défendre le droit de grève, un droit inaliénable.

 

bochLa faïencerie Boch doit vivre

Le Comité fédéral salue l'action menée, depuis plus d’une semaine, par les travailleuses et les travailleurs de Boch pour sauver leur entreprise et ainsi la production de la vaisselle à La Louvière.
 
Cette entreprise étant le coeur industrielle de la ville, les communistes encouragent toutes les initiatives pour y maintenir l'activité faïencière.

Ils appellent le gouvernement wallon à prendre toutes ses responsabilités pour sauver ce fleuron de l'industrie traditionnelle wallonne, y compris si des repreneurs privés ne se manifestent pas.

18:06 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.