05/11/2008

Assassinat de Julien Lahaut : Qui a peur de la vérité ?

lahautMercredi 5 novembre,  la Commission de la Justice du Sénat se penchait sur deux propositions de loi concernant l’assassinat de Julien Lahaut le 18 août 1950. 

La première proposition était la demande de mise en place d’une Commission d’enquête Julien Lahaut, composée de huit sénateurs, chargés de faire la lumière sur son assassinat ainsi que sur les dysfonctionnements de l'enquête. 

Cette proposition portée notamment par le Sénateur Josy Dubié correspond à celle formulée dès 2000 par le Parti Communiste et soutenue par de plus de 200 personnalités politiques, syndicales, et associatives belges.  Las, plusieurs membres de la Commission de la Justice,  parmi lesquelles le sénateur, mais également baron, Françis Delpérée, ont jugé utile de bloquer celle-ci, faisant montre de leur allégeance empressée à l’égard de la famille royale.  Il semble que certains démocrates humanistes soient moins humanistes et moins démocrates lorsqu’il s’agit de faire toute la lumière sur une tache brune de l’histoire de la Belgique impliquant la famille royale.

L'autre proposition, moins ambitieuse, visait à demander une étude scientifique préalable au CGS, le Centre de Recherches et d'histoire, guerre et société contemporaines.  Fort heureusement, cette proposition est finalement passée.  Il reste dorénavant à s’assurer qu’il ne s’agit pas là d’une nouvelle mise au frigo du devoir de vérité sur cette affaire. Un délai de 6 mois est annoncé. Nous serons vigilants. Il reste également à s’assurer que le budget nécessaire sera alloué pour ce travail et que les chercheurs auront tout loisir de consulter toutes les archives utiles. 

La vérité avance décidément lentement dans les arcanes du Royaume de Belgique.  Pour notre part, nous continuerons à lutter sans relâche pour qu’elle éclate au grand jour. Comme dans l’affaire de l’assassinat de Patrice Lumumba, nous avons la conviction qu’une démocratie véritable doit savoir reconnaître et dénoncer ses dérives passées et que personne, pas même la famille royale, ne peut y jouir d’une quelconque impunité.

Le Parti Communiste tient à exprimer sa gratitude à l’égard du Parti ECOLO et singulièrement de la députée Muriel Gerkens et du Sénateur Josy Dubié pour le travail de vérité qu’ils mènent à ses côtés.

Vive la République ! Vive Julien Lahaut !

Le Bureau Politique  du PC


Reportage sur La Première (radio) ici:

16:26 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.