02/10/2008

Vie Chère? S'unir, réfléchir et lutter!

rozza3

Par Nathalie Rozza

Membre du Comité Fédéral du PC.

Actuellement, de plus en plus de ménages, de familles mono – parentale, de personne seule ont des difficultés pour vivre dignement. Que reste – il sur le compte en banque après avoir payé les factures énergétiques (gaz, électricité, mazout, carburant), le loyer, les assurances, etc. Sans parler du coût élevé des produits de base (pain, céréales, viande, fromage, produits laitiers). La majorité d’entre - nous doit faire attention à la moindre dépense. On est obligé de restreindre sur tout !

S’attaquer aux causes ! La hausse des prix de l’énergie et des matières premières n’expliquent pas totalement l’augmentation des prix ! Bien souvent, il s’agit d’effet d’annonce pour préparer le citoyen à de futures hausses des prix ! En effet, il existe des « ententes » entre grandes marques pour garantir des prix élevés ! Encore une fois, c’est le citoyen qui fait les frais de ces augmentations ! Les uns s’appauvrissent tandis qu’une minorité d’actionnaires s’enrichit! Prenons l’exemple de la libéralisation de l’énergie qui a entraîné une augmentation des prix. Encore une fois, ce sont les actionnaires, les sociétés qui en ont profité et non les citoyens !

S’unir pour être plus fort et faire pression sur les femmes et les hommes politiques, sur le gouvernement, pour soutenir nos organisations syndicales et les associations, s’unir pour être entendu ici, en Europe et dans le monde. Nous devons unir nos forces pour revendiquer : - une baisse de la TVA de 21% à 6% du gaz et de l’électricité, - une augmentation des salaires bruts, des salaires minimum, des allocations sociales et des pensions. - Réclamer la réduction du temps de travail, - la mise en place d’un observatoire des prix et d’un mécanisme de contrôle des prix -ainsi qu’une redistribution des richesses notamment en appliquant un impôt équitable.

Et si nous consommions autrement ? A l’heure actuelle, quel choix le citoyen peut – il encore réaliser ? S’acheter des produits bon marché, habiter un logement insalubre ou de piètre qualité, se soigner tant bien que mal, limiter ou abandonner toutes les activités sociales ou de loisirs…

Pourquoi ne pas envisager une modification de nos achats ? En effet, dans un premier temps, le citoyen va acheter de produits moins coûteux, ensuite, il cherchera des solutions à plus ou moins long terme : achat de produits de saison et de vêtements de seconde – main, fréquentation des brocantes et des bibliothèques, utilisation de transports en commun, regroupement pour des achats collectifs (au niveau de l’énergie par exemple), mise en commun de ressources (Internet), etc.

Zut aux partis traditionnels ! Joignons – nous avec zèle aux militants communistes et à leurs élus locaux à La Louvière, Manage et Le Roeulx !

08:38 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Tous ensemble et en même temps !

2ème Conférence Nationale du Prcf
les 25 et 26 octobre 2008 à Paris (adresse à définir)

un socialisme original et inédit pour la France

l'affiche de l'événement :
http://sd-1.archive-host.com/membres/images/740554293/2econference-nationalePrcf.jpg

Écrit par : Prcf | 04/10/2008

Les commentaires sont fermés.