13/06/2007

Premier bilan au lendemain du scrutin électoral du 10 juin.

13951926_pCommuniqué du Parti Communiste.
Les élections du 10 juin 2007 ont été marquées par un net revers de la famille socialiste sans doute dû en partie aux déboires judiciaires de nombreux mandataires communaux carolorégiens mais aussi à plusieurs mandatures de cogestion néolibérale au sein des gouvernements fédéraux.

Tout semble indiquer, si les partis socialistes confirment leur volonté de regagner l'opposition, qu'une majorité autour du CDNV-NVA et du MR pourrait voir le jour après des négociations qui risquent d'être longues sur les questions institutionnelles, mais vraisemblablement plus aisées sur les questions économiques et sociales. Il est à craindre que les politiques visant à privilégier le capital au détriment de la sécurité sociale et des services publics, notamment, ne se fassent encore plus agressives à l'avenir.

Le poids du CDNV-NVA et les exigences confortées électoralement des nationalistes flamands font craindre qu'un éclatement des systèmes fédéraux de solidarité se précise davantage dans les prochaines années et le recours illusoire à un "front francophone", fragile et sans contenu. Tel est le prix d'une réforme institutionnelle inaboutie et où les réformes de structures démocratiques, dans le domaine économique et social, ont été largement rejetées du débat politique.

Ecolo réalise une belle progression tant en Flandre (où Groen retrouve des parlementaires) qu'à Bruxelles et en Wallonie. Il semble que leur présence au futur gouvernement ne soit pas arithmétiquement nécessaire, à moins que les Verts n'acceptent de servir de caution écologique et progressiste à la future majorité ? Ce serait sans aucun doute suicidaire.

Quoiqu'il en soit, le paysage politique de Belgique se démarque nettement dans les différentes régions de Belgique. Nettement à droite en Flandre avec une droite extrême qui pèse quelque 25 % ; plus colorée sans doute du côté francophone mais avec une dominante bleue particulièrement inquiétante.

Dans ce contexte, l'alternative anti-libérale a eu peu d'espace pour s'exprimer. Le Parti Communiste, qui se représentait pour la première fois depuis 1999 au Sénat et dans quasi toutes les circonscriptions électorales à la Chambre, réalise un résultat certes modeste mais néanmoins encourageant (il double presque ses voix en Hainaut, progresse dans tous les cantons wallons et à Bruxelles). Un résultat stimulant pour, à la fois, poursuivre son combat anti-libéral et peser davantage dans la construction d'une force alternative anti-capitaliste qui manque à la gauche.


Lire le communiqué en ligne:
http://www.particommuniste.be/politique-nationale/refexion/communique--premier-bilan-au-lendemain-du-scrutin-electoral-du-10-juin.html
--------
Résultats du Parti Communiste au scrutin du 10 juin 2007

pcyoLe Parti Communiste qui revenait aux élections après une longue absence et dans un contexte très défavorable (poussée de la droite en Europe et concentration médiatique très forte) a fait un résultat honorable aux alentours des 0.8% (environ 20.000 voix à la Chambre comme au Sénat où notre tête de liste, Robert Tangre , réalise 2.452 voix de préférence). Il demeure du côté francophone la plus importante formation anticapitaliste.

Nous ne faisons aucun triomphalisme et sommes conscients qu’il conviendrait plutôt de parler de « la moins petite formation anticapitaliste » dans un contexte où la gauche en général et la gauche anticapitaliste en particulier semble à contre courant d’un capitalisme toujours plus agressif et dominateur.

Dans le Hainaut, avec près de 1.5%, nos camarades ont réalisé un résultat en net progrès et plein d’espoirs. La tête de liste, le conseiller communal ECOLO-PC Jean Pierre Michiels réalisant un très joli score avec 1306 voix de préférence.

Merci à celles et ceux qui ont suivi à nos côtés la bonne voix … à gauche.


Retrouver les résultats en ligne:
http://www.particommuniste.be/news/latest/resultats-du-parti-communiste-au-scrutin-du-10-juin-2007.html
Pour en discuter:

09:41 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.