08/03/2007

Le carnaval est vie !

carnavalCi-dessous, le texte signé par notre Camarade Christian Quinet et Muriel Hanot( chef de groupe Ecolo) et paru dans La Louvière à la une, périodique d'information communale de mars 2007.

Le carnaval est vie !

Tandis que, une à une, disparaissaient nos ducasses, notre Laetare, au contraire, prenait de plus en plus d’ampleur. Ce phénomène, faussement paradoxal, s’explique par la personnalité de l’acteur central de la fête, le Gille, et par l’esprit louviérois. Le Gille d’abord. Roi du carnaval, il reste le dénominateur social commun, celui qui, par la gaieté qu’il apporte, par la rutilance et l’uniformité de son costume, rappelle, à la mi-Carême, qu’en dépit des fractures sociales quotidiennes, les humains redeviennent tous égaux devant ou derrière les tambours.

L’esprit louviérois ensuite. Celui-ci est dûment complémentaire à celui-là. Malgré, peut-être même à la faveur de circonstances économiques difficiles, Laetare est l’occasion, pour les Louviérois, d’exprimer, dans la liesse, leur pugnacité, leur vivacité, leur penchant frondeur et leur incoercible foi en l’avenir.

Nos carnavals du Centre ne sont pas des objets figés à contempler passivement comme des pièces de musée. Que trouve t-on dans un musée ? Des choses mortes. Or, le carnaval est Vie avec un V majuscule puisque, en célébrant le retour prochain du printemps, il adresse un joyeux pied de nez à la guigne, aux pessimistes, aux empêcheurs de positiver en rond autour de nos sociétés de Gilles ou de fantaisie.

Le folklore ne se crée pas sur mesure, à coups de poussière d’étoile, sur un claquement de doigts au clair de lune. Il naît des entrailles de la terre, se développe naturellement, s’abreuvant de la ferveur populaire. Il ne conquiert que lentement, mais sûrement, ses lettres de noblesse. Ainsi, notre cortège, innové en 1882, fêtera, cette année, son 125ème anniversaire. Ce phénomène de longévité est assez rare pour le célébrer avec faste.

L’Amicale des Gilles organise, à cette occasion, une remarquable exposition retraçant l’histoire du Laetare louviérois. Elle sera visible du 2 février au 31 mars à la Maison du Tourisme, Place Mansart. Vous avez dit : « Image de marque ? » Le carnaval n’est-il pas la plus belle occasion de mettre ce concept en valeur ? Que soit ! Trêve de discours. Fidèles au réflexe oral de nos tayons, un seul commandement s’impose : « Tambour !... »

tayon : ancêtre

Photo: Les Boute-en-Train - http://www.laetare.be/

11:00 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.