26/01/2007

LES POINTS DE JP MICHIELS ET MURIEL HANOT - CONSEIL COMMUNAL DU 22 JANVIER

Applaudissements1) Etat des lieux du foyer louviérois Le Foyer louviérois n’a plus tenu d’assemblée générale depuis plus de sept-huit mois. L’assemblée générale de juin qui devait approuver les comptes avait été postposée, dans un premier temps, au mois de septembre mais elle n’a pas eu lieu. Pourriez-vous nous en donner la raison et, par la même occasion, nous faire un état des lieux de la nouvelle gestion du Foyer?Permettez-moi d’ajouter brièvement que notre préoccupation a encore été aiguisée par une note qu’un vent favorable nous a apportée ; note qui déplore, entre autre, que plus de quatre mois après la date prévue par les arrêtés ministériels, le Foyer n’a toujours pas procédé à la révision du montant des charges ce qui prive les locataires dont les provisions étaient supérieures aux charges du remboursement du trop versé. Nous souhaitons vivement des éclaircissements à ce sujet. 2) Incendie des Dames de la Croix La démolition en urgence du bâtiment des Dames de la Croix décidée suite à l’incendie du jeudi 4 janvier a-t-elle permis aux pompiers de procéder à l’enquête pour déterminer les causes du sinistre ? Si oui, quelles en sont les conclusions ?Quels ont été les coûts endossés par la ville dans le cadre de cette opération?L’assurance du propriétaire du bâtiment interviendra-t-elle pour rembourser les sommes engagées par la ville?Quelles mesures compte-elle imposer lors de l’évacuation des décombres sachant qu’ils contiennent des substances dangereuses, tel de l’amiante? 3) Impact de la libéralisation de l’énergie pour la ville de La Louvière Quel est l’impact budgétaire de la libéralisation des marchés de l’énergie en matière d’échange public?Quelles démarches la ville compte-elle entreprendre pour compenser l’augmentation du coût de l’énergie ?

Par ailleurs, lors du dernier conseil communal, vous nous avez appris, toujours en lien avec ce marché de l’énergie, que la ville adhérerait à une centrale d’achat afin de négocier de meilleurs prix avec les fournisseurs. Quels critères ont été retenus pour l’obtention du marché énergétique à cette centrale ? Ces critères intègrent-ils la dimension environnementale et favorisent-ils les productions d’énergie verte ? La ville envisage-t-elle d’élargir cette centrale d’achat aux citoyens ?

16:22 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/01/2007

SKUDS & PANIC PEOPLE (F) + LES SLUGS + LA MARMITE

 

AcaLe 1er concert de l' ACA (Antifascist Collective Action) se déroulera le samedi 17 mars 2007 à LA BRAISE de CHARLEROI...

open 19h00
start 20h30
end minuit

PAF : 6€
bière : 1€
stand/distro
info :
antifa.collective.action@hotmail.com

 

avec :



SkudsSKUDS & PANIC PEOPLE [street punk & ska from BZH/Bretagne, France]
http://skuds.free.fr/pages/accueil
www.myspace.com/skudsandpanicpeople

 

LE groupe de « StreetSka » de Rennes (FR). Les Skuds c’est avant tout un groupe de copains réunis autour de la musique, un groupe qui s’est élargi de 4 à 5 musiciens avec l’entrée du Dr. Louarn dont la voix oscille entre le toast ragga et la brutalité du hard-core. Ces 5 musiciens évoluent entre le street-punk et le Two-tone, sans pour autant oublier quelques mélodies rocksteady.

 

Slugs
LES SLUGS [punk wallon]
www.aredje.net/

 

 

 

 



LA MARMITE [anarko punk - Couvin]

Groupe anarko punk de Viroinval, près de Couvin avec des anciens Bibendum, il s'agit ici de la pré-maquette de leur démo... avec une boîte à rythme... depuis quelque temps ils ont accueilli un batteur... c'est plus péchu... ça nous donne un trio chant/guitare, basse et batterie... ils sont influencés par Binamé, les Bérus,...

01. http://www21.rapidupload.com/d.php?file=dl&filepath=2890
02. http://www21.rapidupload.com/d.php?file=dl&filepath=2891
03. http://www21.rapidupload.com/d.php?file=dl&filepath=2893
04. http://www21.rapidupload.com/d.php?file=dl&filepath=2894
05. http://www21.rapidupload.com/d.php?file=dl&filepath=2895
06. http://www21.rapidupload.com/d.php?file=dl&filepath=2896
07. http://www21.rapidupload.com/d.php?file=dl&filepath=2897
08. http://www21.rapidupload.com/d.php?file=dl&filepath=2899

 

 

Avec le soutien du Club Achille chavée.

14:28 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/01/2007

INTERPELLATION COMMUNALE (21/12/2006) AUTOUR DES SANS PAPIERS LOUVIEROIS

FavarinbaguetMonsieur le Président,

Mesdames et Messieurs des partis démocratiques

Depuis plus d'une année déjà, les Sans Papiers et de nombreuses associations belges, demandent le vote d'une loi de régularisation sur des critères clairs et permanents. Malgré de nombreuses manifestations et prises de position, les partis de la majorité gouvernementale ont refusé de donner satisfaction à cette revendication plongeant ainsi un grand nombre de ces personnes dans une situation de précarité extrême.

Une motion a été voté par le conseil communal de La Louvière lors de sa séance du 24 avril dernier (permettez-moi de vous la relire puisque bon nombre de conseillers actuels n’étaient pas membres du conseil à ce moment ) : « La Ville de La Louvière, fière de sa tradition d'accueil, et consciente de son héritage multiculturel, est particulièrement sensible à la lutte des demandeurs d'asile et des sans-papiers qui occupent aujourd'hui l'église Saint Joseph de La Louvière. Le Conseil communal, réuni en sa séance du 24 avril 2006, demande au Gouvernement fédéral de régulariser rapidement (maximum un an) les sans-papiers sur base de critères clairs et permanents qui tiennent compte de la durée de présence sur le territoire, du regroupement familial, de l'état de santé et des principes de la protection subsidiaire (à titre d'exemple, les personnes victimes de la traite des êtres humains et en danger en cas de retour au pays d'origine).

Il invite le Ministre compétent à rencontrer les associations de défense des droitsdes demandeurs d'asile et des sans-papiers, dont l'UDEP.

 Il demande que la nouvelle procédure d'asile soit également plus rapide et respectueuse des droits et des problèmes humains. Il rappelle que cette politique doit se doter de moyens adéquats pour atteindre les objectifs avancés. » Je crois me souvenir que cette motion a été voté à l’unanimité, témoignant ainsi de la solidarité de La Louvière.Dans notre commune, une quinzaine de Sans Papiers occupent encore l'église St Joseph. L’hiver commence à  se manifester et va plonger ces personnes dans une situation particulièrement pénible. Il n’est pas admissible qu’elles restent plus longtemps dans ce bâtiment humide et froid qu’il est impossible de chauffer en permanence.

Or, les occupants n'ont pas d'autres alternatives puisqu'ils ne disposent d'aucun revenu, d'aucun lieu pour se loger, d’aucun papier. Disposer d’un logement est pourtant l’une des conditions essentielles –si pas LA condition- pour que les demandeurs d’asile puissent faire valoir leurs droits au niveau d’une régularisation. Aucun recours ne peut être assuré d’un suivi si la personne ne dispose pas d’un logement. Il semble même que ce soit la condition exigée par certains avocats pour qu’ils acceptent d’introduire un recours.

favarinsandro2Bref, ces quinze personnes ont un besoin urgent de trouver un endroit où dormir. Nous demandons instamment qu’une solution rapide soit trouvée à ce problème. A titre informatif, à Mons, les occupants de St Elisabeth ont été relogés avec l'aide du CPAS.

Le Comité local des sans papiers est demandeur d’une rencontre avec vous, Monsieur le Bourgmestre. Etant donné l’urgence, vous accepterez peut-être d’éviter des démarches protocolaires pour en venir au fait. Ils sont présents, vous pouvez convenir de ce rendez-vous.

  Il y va, nous semble-t-il, de la réputation et de l’image d’accueil et de solidarité de notre ville.

Photos: militants du PC et Ecolo louviérois qui s'opposent aux expulsions d'Anderlecht, été 2006.

12:46 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/01/2007

INCENDIE RUE CHAVEE A LA LOUVIERE ...

marxCe fait-divers fait couler beaucoup d’encre…. Ainsi sur le forum La Louvière Banlieue Rouge, on peut y lire les propos de Supermamy :  (…) «  On pourrait se poser des questions au sujet de l'incendie  d'hier dans l'ex bâtiment des "Dames de la Croix". Il nous a été dit qu'il avait été acheté dernièrement par une S° de construction ( je ne dirai pas le nom, mais suivez mon regard), afin d'y construire des "logements flambants neufs". Bravo, enfin des logements en plus dans notre bonne ville de La Louvière qui en a réellement besoin, oui mais à quel prix? » 

Elle insiste : (…) « Des logements neufs, pour qui? Pour les sans abris, les sans domiciles fixes, les travailleurs à petits revenus, en un mot, des logements sociaux?

Aucune illusion. On construira des appartements vendus à des prix inabordables, et,bien entendu, qui n'auront rien de logements sociaux. Pas plus d'ailleurs que ceux que l'on se propose de construire sur l'ancien site de Boch, avec bien entendu le même promoteur.
Logements, vous avez dit logements??? Oui, mais pas pour tous !!! »
 Banlieue Rouge dénonce : « La problématique ...ce sont les bâtiments vides à la Louvière. Des immeubles pourrissent (rue Hamoir par ex). Deviennent des squats. Pendant que les proprios spéculent. On ferment les yeux... alors qu'on peut créer des emplois & des logements ... »  Au Roeulx ? Même truc ! Artek nous dit : « Le Hic, les responsables de La Louvière ont-ils envie de ces logements ? C'est comme chez nous, on préfère des logements " de standing", cela rapporte bien  plus de fric et loués ou vendus à des personnes du même acabit. » Le problème n’est pas neuf pourtant ! En 1998 / 99, le Parti Communiste louviérois disait déjà : « Le centre-ville additionne les logements vides à l'étage  et  les  commerces fermés. De nombreuses friches industrielles dans le tissu urbain constituent des zones à réhabiliter pour le logement.

Notre plan "Logement 2000" propose la construction et la rénovation de 400 habitations par an pendant 5 années. Présente au conseil d'administration du Foyer louviérois, la commune peut recapitaliser cette société et relever le rythme des constructions sociales. En accord avec la région, elle doit assainir les vieux sites industriels, racheter par le biais de sa régie foncière ces terrains, les lotir et y promouvoir logements sociaux et privés en coopération avec la  Société Wallonne de Logement (SWL) et des opérateurs privés compétents, auxquels serait proposé un cahier de charges. Les locataires sociaux doivent pouvoir accéder à la propriété du logement occupé compte tenu des loyers déjà versés.

Par l'expropriation d'intérêt public, la commune et sa régie foncière peuvent acquérir des logements et des commerces abandonnés ou vides. Leur rénovation et l'organisation d'un plan d'aménagement des îlots du centre ville pourraient permettre enfin les accès aux étages inoccupés, indépendamment de l'activité au rez-de-chaussée. La création de studios publics serait de nature à casser les prix des garnis et à permettre d'importantes économies au CPAS dans son aide au logement. Le réaménagement de bâtiments publics désaffectés aussi, comme les sites de Belgacom, du ministère des finances .

En mettant à disposition du mouvement associatif des infrastructures au centre-ville, la commune pourrait aider à la dynamisation de celui-ci. De même, une relance de l'habitat au centre urbain consoliderait les conditions de sécurité. »
 Pour en discuter : http://74143.aceboard.fr/74143-600-10956-0-incendie-Chavee.htm

10:52 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/01/2007

INTERVENTION DE VOTRE ELU COMMUNISTE JEAN-PIERRE MICHIELS

Cnv0020Monsieur le Président,Mesdames, Messieurs des partis démocratiques, Permettez moi de soulever deux questions relatives au rapport annuel de la RCA.

  • 1°) Le rapport fait état de la réalisation de l’opéra urbain Décrocher la lune. Il y est fait état d’une somme de 145.000 €. Si mes souvenirs sont bons, cette somme représente l’addition des interventions financières provenant de diverses sources publiques et privées. A l’époque, tant au sein du conseil par le groupe Ecolo qu’à l’extérieur (je l’ai fait personnellement dans le cadre d’une interview sur Antenne Centre), la question du coût réel de cet opéra a été posée et n’a reçu, à ce jour aucune réponse. Les 145.000 € représentent un engagement, une prévision budgétaire basée sur de l’argent disponible. Soit. Ils ne représentent en aucun cas un bilan. Je me souviens qu’à l’époque euphorique de la montée de la Raal en division 1, après le 1er match à domicile, le bourgmestre de l’époque avait expliqué à la presse le coût d’un tel match de foot professionnel pour les finances de la ville ; il y incluait les salaires de la police, des pompiers,… Ces précisions financières n’ont pas empêché que se déroulent d’autres matches de foot… Je veux dire par là que la transparence n’est pas a priori un obstacle à ce qu’aient lieu des manifestations coûteuses pour les deniers publics.Vous ne me ferai pas croire que la préparation, la réalisation et le démontage du chantier qu’a représenté Décrocher la lune s’est faite avec du personnel communal (ouvriers, employés, policiers, pompiers, etc.) ayant accepté de travailler bénévolement un soir de week-end. Je renouvelle donc la demande visant –dans un souci de transparence- à obtenir le bilan financier des cette manifestation, un bilan qui intègre notamment le coût du personnel communal mis à sa disposition. 
  • 2°) Le rapport d’activité de la RCA fait également mention de l’acquisition de l’immeuble de la rue Chavée. A l’époque, le conseiller Jacques Lefrancq s’était fort justement étonné du montant particulièrement important de l’achat de ce bâtiment qui, plus est, se trouvait être dans un état de délabrement avancé. Après différentes étapes, le CA de la régie autonome a, le 19 octobre dernier, décidé de prolonger le bilan de remise d’offres jusqu’au 30 octobre pour les projets du Plan logement de la Politique des grandes villes. Cette histoire palpitante s’arrête là dans le rapport d’activité. Nous souhaitons en connaître la suite et obtenir des explications sur l’état d’avancement de ce projet. Je vous remercie Conseil Communal de La Louvière du 21/12/06.

22:04 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

INTERVENTION DE NOTRE CAMARADE JP MICHIELS, 1er CONSEIL COMMUNAL DE LA LOUVIERE.

agc2Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs des partis démocratiques

 

 Merci de m’accorder un petit temps de parole additionnel. Je serai d’autant plus bref que Muriel Hanot a dit l’essentiel.

 

Je tenais cependant à m’exprimer pour souligner à la fois la spécificité des deux élus du groupe Ecolo, mais aussi et surtout pour réaffirmer notre volonté d’agir ensemble, de conforter et même de renforcer notre unité à gauche.

Je ne vous cacherai toutefois pas l’honneur et le plaisir que je ressens, en tant que militant du Parti Communiste, de siéger au conseil communal de La Louvière, au côté de Muriel.

 

 Ce plaisir est hélas altéré par la présence de l’extrême droite ; je ne doute pas que je partage ce déplaisir avec 38 d’entre vous. 

Mais il est aussi altéré par le choix de majorité du Parti Socialiste. Une alternative à gauche était possible. Elle aurait été en phase avec la tradition de gauche de La Louvière, de son mouvement ouvrier. Elle aurait été dans le prolongement des luttes sociales qui s’y sont développées et qui ont contribué à forger la richesse de cette région, sa culture. Au lieu de cela, le Parti Socialiste a choisi de donner un coup de barre à droite.

  Nous observerons donc avec attention l’audacieux exercice de grand écart politique de la majorité entre un groupe se réclamant d’une gauche para-syndicale et la droite libérale.

 Pour ce qui est de notre rôle d’opposition constructive et vigilante, je n’ai rien à ajouter à ce qu’a déclaré ma chef de groupe. Dans le cadre qu’elle a tracé, je m’engage, avec ma spécificité, à défendre fermement le service public communal. Je serai également vigilant à ce qu’aucune concession ne soit faite à l’extrême droite et n’entraîne une quelconque dérive de la démocratie. Au contraire, je militerai pour élargir celle-ci en favorisant la participation effective des citoyens.

 

Les derniers temps de la mandature écoulée ont été marqués par les affaires qui ont terni considérablement le monde politique en général et le monde politique communal en particulier. Un impérieux besoin de plus de rigueur dans la gestion communale s’impose. Nous ne doutons pas de la volonté de chacune et chacun des mandataires nouvellement élus ou réélus d’être particulièrement vigilants désormais.

 

Nous avons entendu les critiques et compris comme des injonctions de récentes déclarations du Ministre Courard pour que l’opposition fasse son travail et veille à prévenir les dérives d’une majorité certes omnipotente mais néanmoins faillible. Nous nous engageons à le faire. Cependant, nous sommes davantage partisans de la prévention que de la répression.

 

Le code de la démocratie locale prévoit nombre d’incompatibilités entre diverses fonctions et celle d’élu communal. C’est fort bien.

 Il nous semble que notre nouveau conseil se grandirait et se mettrait à l’abri de problèmes futurs s’il prenait d’emblée des mesures pour éviter, dans les procédures de marchés, toute pratique opaque, autrement dit s’il veillait à la transparence des marchés. En ce sens, la délégation au collège proposée au vote du conseil pour l’attribution de certains marchés nous paraît être à l’antipode de la nécessaire transparence en la matière. 

Il nous semble que le conseil se grandirait aussi si, volontairement, il prenait des mesures strictes pour prévenir tout risque de confusion d’intérêts entre les intérêts privés des mandataires communaux et les intérêts de la ville et des citoyens. 

 

Nous demandons donc :

  • que soit rapidement dressé un inventaire des société privées au sein desquelles les mandataires louviérois exercent des responsabilités à quelque niveau que ce soit – cette précaution vaut pour n’importe quelle société d’ailleurs; 
  • que des mesures contraignantes soient mises en place pour éviter tout passe-droit à l’égard de ces sociétés.
Nous estimons qu’il s’agirait là d’un engagement solennel des élus louviérois pour donner un signal clair à la population échaudée par les affaires.

18:00 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |