09/01/2007

INTERVENTION DE VOTRE ELU COMMUNISTE JEAN-PIERRE MICHIELS

Cnv0020Monsieur le Président,Mesdames, Messieurs des partis démocratiques, Permettez moi de soulever deux questions relatives au rapport annuel de la RCA.

  • 1°) Le rapport fait état de la réalisation de l’opéra urbain Décrocher la lune. Il y est fait état d’une somme de 145.000 €. Si mes souvenirs sont bons, cette somme représente l’addition des interventions financières provenant de diverses sources publiques et privées. A l’époque, tant au sein du conseil par le groupe Ecolo qu’à l’extérieur (je l’ai fait personnellement dans le cadre d’une interview sur Antenne Centre), la question du coût réel de cet opéra a été posée et n’a reçu, à ce jour aucune réponse. Les 145.000 € représentent un engagement, une prévision budgétaire basée sur de l’argent disponible. Soit. Ils ne représentent en aucun cas un bilan. Je me souviens qu’à l’époque euphorique de la montée de la Raal en division 1, après le 1er match à domicile, le bourgmestre de l’époque avait expliqué à la presse le coût d’un tel match de foot professionnel pour les finances de la ville ; il y incluait les salaires de la police, des pompiers,… Ces précisions financières n’ont pas empêché que se déroulent d’autres matches de foot… Je veux dire par là que la transparence n’est pas a priori un obstacle à ce qu’aient lieu des manifestations coûteuses pour les deniers publics.Vous ne me ferai pas croire que la préparation, la réalisation et le démontage du chantier qu’a représenté Décrocher la lune s’est faite avec du personnel communal (ouvriers, employés, policiers, pompiers, etc.) ayant accepté de travailler bénévolement un soir de week-end. Je renouvelle donc la demande visant –dans un souci de transparence- à obtenir le bilan financier des cette manifestation, un bilan qui intègre notamment le coût du personnel communal mis à sa disposition. 
  • 2°) Le rapport d’activité de la RCA fait également mention de l’acquisition de l’immeuble de la rue Chavée. A l’époque, le conseiller Jacques Lefrancq s’était fort justement étonné du montant particulièrement important de l’achat de ce bâtiment qui, plus est, se trouvait être dans un état de délabrement avancé. Après différentes étapes, le CA de la régie autonome a, le 19 octobre dernier, décidé de prolonger le bilan de remise d’offres jusqu’au 30 octobre pour les projets du Plan logement de la Politique des grandes villes. Cette histoire palpitante s’arrête là dans le rapport d’activité. Nous souhaitons en connaître la suite et obtenir des explications sur l’état d’avancement de ce projet. Je vous remercie Conseil Communal de La Louvière du 21/12/06.

22:04 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.