15/11/2006

COUP DE BARRE A DROITE !

publicurbainAu troisième round des assemblées post électorales du PS, une large majorité de l’USC a opté pour un virage à droite. Confirmant leur désaveu de Willy Taminiaux, les socialistes louviérois s’offrent un spectaculaire grand écart entre leur volonté de rabibocher la famille socialiste en ramenant Roger Leclercq et ses amis au bercail et leur allégeance à une alliance violette souhaitée par le boulevard de l’Empereur. L’occasion de composer une majorité de gauche porteuse d’un projet de ville résolument progressiste et d’un renforcement de la démocratie participative est lamentablement manquée.  C’est le social-libéralisme qui prévaudra. Un camouflet pour celles et ceux qui ont cru, en votant UDSC, « s’attaquer aux choix politiques et économiques qui minent l’avenir des jeunes, des actifs, des prépensionnés, des pensionnés ainsi que des allocataires sociaux » (extrait du tract électoral de l’UDSC).  Nous cherchons désespérément la cohérence qu’il y a à soutenir à la ville une majorité de même couleur que celle que l’on critique au fédéral.  Les communistes de La Louvière estiment qu’en s’étant alliés au Parti Ecolo ouvert également à des candidates et candidats syndicalistes et associatifs, ils ont contribué à préserver deux élus de gauche, porteurs de projets novateurs. Le fait d’avoir une représentation bi-colore (une écolo et un communiste) au conseil communal permet d’envisager la poursuite et le renforcement de la dynamique unitaire initiée par cette liste plurielle. Il appartiendra aux élus et à leurs compagnons de jeter les ponts vers celles et ceux toujours en attente d’une authentique alternative de gauche. Les communistes louviérois, autour de leur élu, s’y engagent. La section louviéroise du Parti Communiste

La Louvière, le 14 novembre 2006.

10:16 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |