24/02/2006

L'ECHEVIN PART, LES QUESTIONS RESTENT !

Monsieur Brynaert a été démis de ses fonctions, ce 20 février 2006. La procédure est, soudain, devenue urgente. Qu’est-ce que cela signifie ?

 

Est-ce pour « faire le ménage » au sein du PS avant l’entame de la campagne électorale ?

 

Ou bien est-ce parce que des éléments nouveaux sont apparus dans le dossier, éléments tels qu’il n’était plus possible d’attendre ? Va-t-on bientôt donner des éclaircissements aux questions qui restent en suspend dans le dossier du Foyer louviérois ? A savoir :

 

A propos du saucissonnage des travaux pour qu'ils ne dépassent pas 67.000 euros ... et, dès lors, ne pas devoir lancer une offre publique : quelle société a bénéficié du marché et effectué les travaux ? Quelles sont les personnes qui dirigent ces sociétés ?

 

A propos du mode de rémunérations des responsables et des frais de déplacement ? Où en est-on ? Quel éclaircissement  peut-on apporter sur les instances qui ont accepté d’octroyer ces frais ?

 

A propos de la saga des préavis énormes « Un coup je te paie ; un autre coup je te paie plus » : où en est-on aussi ? Y a-t-il eu oui ou non faute grave de la part des gestionnaires principaux du Foyer ?

 

D’autres questions restent sans réponse. On ne peut les passer sous silence. Force est cependant de constater que, jusqu’à présent, les décisions de la majorité socialiste pour faire face à la situation du foyer ne sont guère convaincantes. Sans mettre en cause a priori les qualités ou compétences des nouveaux administrateurs socialistes louviérois, il est un peu facile pour les anciens administrateurs de se dédouaner à bon compte en quittant le bateau. Aucun d’entre eux ne pouvait et ne peut ignorer la responsabilité solidaire des administrateurs dans la gestion d’une société. S’ils se sont jadis déchargés de leur responsabilité de contrôle, ils sont néanmoins responsables de l’usage que l’on a fait de cette désinvolture.

 

D’autre part, le refus de la majorité d’intégrer l’ensemble des représentants de l’opposition (écolo en l’occurrence) comme administrateur à part entière, de même que le dédain avec lequel les responsables de la majorité ont ignoré la proposition d’ouvrir les instances du Foyer à des représentants des associations actives dans le domaine de la politique du logement, de la défense des locataires, des sans abris, dans des actions de proximité,… témoigne du peu de cas qu’ils font d’une réelle démocratie participative.

 

Les communistes de La Louvière demandent que soit rapidement faite toute la clarté sur ces affaires. Vouloir les étouffer n’aboutirait qu’à ternir plus encore l’image de notre ville.

 

 

La Louvière, le 24 février 2006.

La section louviéroise du Parti Communiste

23:24 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

!! Vous effacez des commentaires?
Refléchissez aux remarques qui vous sont faites au lieu d'appuyer sur la touche effacer (tellement facile et ma foi peu démocrate). Ce n'est donc pas non plus vous qui ferez trembler le PS mais ça je m'en doutais déjà car pour s'associer à ECOLO LL et les mettre en tête de liste (vous vous estiùmez donc encore moins intelligents qu'eux?) faut pas avoir de grandes connaissances en politique!!

Écrit par : Le citoyen | 26/02/2006

LE ! Oufti .... là , on a trouvé LE citoyen qui a tout compris ! Wouaa, et d'après ce qu'on peut lire ...il a une grande culture politique le garçon (lol) !

Écrit par : Nyerk nyerk | 09/03/2006

... Est ce là, la réponse officielle du parti communiste?
Tu as quel age "mon garçon"? Quelles connaissances en politique? Toujours est-il que tu ne sais pas lire, mes commentaires ont été effacé donc explique moi comment tu peux juger des choses effacées? Ou alors c'est toi qui les efface mais n'est ce pas un peu simple de dire que les autres sont sans culture sans laisser leurs commentaires. Si c'était sans culture pourquoi avoir effacé, pourquoi avoir eu peur?

Écrit par : Le citoyen | 10/03/2006

C'est pas officiel non plus ! L'intelligence ? C'est con ça comme argument ! C'est question de rapport de force et de vision unitaire et pluraliste.
A en croire les derniers résultats électoraux dans le canton et les intentions de vote : les partis fascistes sont en net progrès et referaient leur apparition au conseil de La Louvière en 2006, si l’on n’y prend garde. C’est dire que tout ce qui constituait, en 1994, le terreau pour un succès de ces partis xénophobes et anti-démocratiques, subsiste après six années de majorité absolue PS sous la direction de Willy Taminiaux.

Conforter la majorité PS n’est pas un bon plan. Il nous paraît plus opportun de consolider une force de gauche non seulement pour présenter à l’électorat progressiste une alternative crédible à la gestion social-démocrate du pouvoir en place mais encore pour détourner un électorat populaire légitimement mécontent, des sirènes de l’extrême-droite qui se font de plus en plus entendre.

La proposition d’Ecolo de faire liste commune avec eux, a donc fait écho à nos réflexions. Le fait de rencontrer les militants écologistes louviérois au sein des associations régionales, pour avoir été côte à côte à maintes reprises dans des combats communs, dans des réflexions communes, nous avons estimé qu’il était indispensable de privilégier ce qui peut nous rassembler. Et d’agir ensemble, étant entendu que chacun reste soi.

Voilà pourquoi les communistes de La Louvière ont accepté la proposition d’Ecolo et figureront sur leur liste en tant que candidats et candidates communistes d’ouverture.

Écrit par : Sandro | 14/03/2006

Les commentaires sont fermés.