22/05/2004

MAISON VIDE - OCCUPATION: IMPRESSIONS...

"Samedi 3 avril 2004, il est 11 heures et c'est ma première participation à une action du PC. C'est donc dans le froid que nous avons mené à bien cette action de sensibilisation concernant le trop grand nombre de bâtiments vides dans la région du Centre. C'était pire que ce que j'avais imaginé, un bâtiment prêt à s'écrouler qui s'est révélé être un vrai repère pour les toxicomanes. Est-ce cela que vous voulez montrer à vos enfants ? Cela arrange sûrement beaucoup de personnes de fermer les yeux, mais il viendra un jour où cela ne sera plus possible et là, il sera trop tard..."
 

Caroline WATILLON
 
"Cette action doit symboliser la volonté que nous avons de mettre en perspective le droit des citoyens louviérois d'avoir l'accès à des logements sains, à des prix corrects et ce, dans un processus politique socialement adéquat par rapport à l'idée que nous nous faisons de la dignité humaine en perpétuelle évolution. Gageons que ce type d'initiative conscientise le plus grand nombre d'habitants de l'entité !"
M.S.
 
"A mon arrivée, il me semblait important d'agir en occupant ce bâtiment vide, afin de permettre à plus de personnes de bénéficier d'un droit essentiel, qui est celui d'avoir un logement à un prix convenable... Lorsque j'y suis entrée, un sentiment très négatif s'est fait ressentir, à la vue d'un nombre très important de déchets abandonnés par des héroïnomanes... Paraît-il que "tant qu'ils se shootent à cet endroit, le centre-ville de La Louvière est à l'abri de leur présence (sic)" Non seulement on laisse des immeubles pourrir, en ne négligeant pas de garder de pauvres gens dehors, mais en plus on y laisse également pourrir d'autres citoyens..."
 
Valérie WATILLON

10:40 Écrit par Communiste, c'est mon parti ! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.